Pierre Pincemaille

Musicien // 1956 - 2018

Chants harmonisés

À l’occasion de son 1er récital à la cathédrale Notre Dame de Paris le 7 mars 1976, Pierre Pincemaille découvre l’extraordinaire qualité musicale de la liturgie du Chanoine Jehan Revert, maître de chapelle et remarquable musicien, avec lequel il se lie d’amitié.

Présent quasiment chaque dimanche dans le chœur à côté des chanteurs de la Maîtrise, tournant souvent les pages à l’organiste de chœur, témoin attentif du déroulement des célébrations dans « l’envers du décor », il écoute, apprend et retient tout l’Art liturgique du Père Revert : un subtil équilibre entre les exigences de la messe en français de rite Paul VI (avec la création d’un nouveau répertoire), et la préservation du trésor musical que constituent le chant grégorien et le répertoire polyphonique en latin. À cet équilibre s’ajoute le parti pris d’un traitement modal de la mélodie (par opposition au traitement tonal observé à la même époque dans la paroisse voisine de Saint Séverin, et mis en œuvre par Claude Duchesneau et Michel Chapuis)

Cette formation sur le terrain, combinée à une parfaite connaissance de l’Écriture musicale acquise au Conservatoire, conduira Pierre à mettre par écrit ses propres harmonisations, toujours modales, des chants de la messe, en en faisant parfois des petits bijoux de composition, à jouer même en dehors du cadre liturgique !

À son arrivée à Saint-Denis en 1987, il entreprend de reconstruire les bases d’une liturgie musicale reposant sur un répertoire de chants adaptés tant à la taille de l’édifice qu’à l’accompagnement à l’orgue. Mais il faudra attendre la création d’un chœur polyphonique paroissial, en 2005, pour entendre chaque dimanche les 3 chants principaux, le psaume et les différents refrains de la messe, harmonisés à 4 voix.

Un corpus d’une soixantaine de partitions est ainsi constitué, sur la base d’une solide culture de la liturgie et d’une parfaite connaissance de l’Écriture musicale.

Alors que s’ouvre une nouvelle année liturgique, voici 14 de ces chants, psaumes et refrains pour le Temps de l’Avent. D’autres harmonisations suivront, au fil de l’année B qui commence, ce dimanche 29 novembre, jour anniversaire de la première messe de Pierre à Saint-Denis…

Anne-France Pincemaille